Lors de l’admission

Lors de l’admission d’un résidant dans l’une des structures, des documents d’information et de contractualisation de l’admission sont remis.

Contrat de séjour et règlement de fonctionnement

Un contrat de séjour et un règlement de fonctionnement informent les résidants et leurs proches de leurs droits mais aussi de leurs devoirs au sein de la collectivité qu’ils ont intégrée.

Ce contrat signé  au moment de l’admission engage le futur résidant ou son représentant légal et l’établissement au respect de ses clauses. C’est pourquoi, ces documents doivent être lus avec la plus grande attention.

Livret d’accueil

Avant votre admission et à votre arrivée, un livret d’accueil vous est remis.

Celui-ci permet de prendre connaissance des prestations offertes et donne un aperçu de la vie au sein des résidences. S’y trouve également des renseignements pratiques, destinés à répondre aux questions essentielles que vous vous posez, à préparer l’admission et à organiser le séjour dans les meilleures conditions.

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation  de handicap ou de dépendance

Cette charte qui précise les droits et les libertés de la personne accueillie est remise à chaque personne à son admission.

Personnes qualifiées

Un formulaire « Personnes qualifiées » est remis à chaque admission. Chaque résidant peut faire appel à une personne qualifiée parmi la liste fournie pour faire valoir ses droits.

Désignation d’une personne de confiance

Chaque résidant peut désigner une personne de confiance (un parent, un proche ou le médecin traitant) qui pourra l’aider à comprendre et prendre une décision liée à un traitement ou un acte chirurgical. Ce droit doit être formalisé lors de l’admission et éventuellement, en cas de modifications ultérieures, à tout moment de votre choix.

Pour cela, un formulaire « Personne de confiance » est remis au résidant à son arrivée et peut être demandé au personnel soignant à tout au moment durant le séjour.

Formulation de directives anticipées

Des « directives anticipées » peuvent également être rédigées afin de préciser des souhaits quant à la fin de vie, en prévoyant l’hypothèse où la personne concernée ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté.

Un document « Directives anticipées » est remis à cet effet lors de chaque admission.